Sera-t-il le général qui aura chassé le boussoufisme de l’armée?

Armée manaoeuvres

Les derniers développements spectaculaires au sein de l’armée laisse penser qu’un branle-bas de combat sourd et inédit se produit. Quelque chose de pas ordinaire. Au vu des évictions, on veut peut-être tourner la page de «Rab-Dzayer».

Mis à part ses obligés et sa valetaille, tout le monde est convaincu que ce dernier, par ses méthodes staliniennes dévoya la sécurité militaire et s’imposa en son unique propriétaire, qu’il créa un dysfonctionnement dans l’armée et une complication de sa chaîne de commandement.

Le général Gaïd Salah et ses lieutenants ont-ils décidé de nettoyer au karcher la maison ANP? De la remettre sur ses rails d’origine? De chasser à jamais le boussoufisme, cette culture du crime politique et du crime contre l’humanité qui donna à ses adeptes l’ivresse des dieux. Le boussoufisme que traine l’armée comme un boulet? Au-delà des dérives, des crimes qui l’ont éclaboussée, du fanatisme fou des nationalistes déments. Inconcevable de prime abord. Une révolution majeure si tels sont les intentions du général Gaïd Salah. L’espoir est mince et si attendu.

Publicités

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans armée. Ajoutez ce permalien à vos favoris.