El Watan intensifie ses attaques contre la langue arabe

Les franco-berbéristes du journal sur le pied de guerre

Presse El Watan a la rescousse de Remaoun.

Depuis la grande bavure du ministre de l’Éducation, madame Remaoun Benghebrit, et sa folle idée de l’enseignement en patois, un projet de fragilisation de l’arabe en bonne et due forme, les berbéristes d’El Watan déguisés en journalistes consciencieux et sans parti-pris, sont montés au créneau. Comme des loups, ils sortent du bois et déploient ouvertement leur mépris atavique à la langue maternelle de la majorité des Algériens.

Presse El Watan Majid Makedhi

Le journaliste Majid Mekedhi

L’obédience franco-berbériste, du journal El Watan, se confirme et passe-t-elle à l’action. Sans trop de formalisme pour la déontologie. Dieu sait si cette tendance fut le fruit d’un processus d’infiltration lent et sournois ou une planification de Belhouchet qui trie sur le volet les poulains source de sa fortune. Remarque, dans le pays des merveilles qu’est le nôtre, la conversion soudaine ou la subjugation spontanée devant le discours de Farhat M’henni ne sont pas à exclure. Avant, accrédité d’une certaine pondération et un sage dosage de crédibilité par des critiques pertinentes à l’adresse du pouvoir alors sous la coupe du seul DRS, le journal réussissait à faire passer à ses lecteurs les plus épaisses pilules. Ses analyses savantes faisaient recette. Plus maintenant. Du moins dans les sujets sensibles.

Rab-dzyaer, après avoir été rétrogradé à un «pôle» du pouvoir (un clan), montre aujourd’hui des signes d’usure et de vieillesse, le lion qu’il été a subi trop de coups de boutoir. Aussi, est-il sur le point de mourir. Cette situation a tout chamboulé dans la vie du journal qui ne sait plus à quel saint se vouer. Aussi, certains masques n’ont pas tardé à tomber. Comme des feuilles mortes. Le berbérisme anti-arabe, idéologie malveillante et hargneuse, entre autre. On ne trouvera pas dans El Watan un dossier sur les connivences entre cette mouvance et le sionisme… Pourtant, ce n’est pas la documentation et les témoins qui manquent.

La laïcité et la francophilie étant des marques d’origine, l’arabophobie est nouvelle au journal. Un raidissement de la ligne éditoriale marque les articles identitaires. Le journal au titre arabe alors qu’il n’a d’arabe que les patronymes de ses employés, des noms portés comme un boulet de la honte, a glissé vers le radicalisme des organes berbéristes radicaux comme Le Matin ou Liberté. Il fait sienne la conception générale qui fait de la langue arabe et de la religion musulmane un héritage lourd qu’il faut souscrire aux champs de la tradition et du folklore. Cachez-moi ces… Mais il y a pire. Le journal laisse passer des clichés et des typages haineuses propres aux plus radicaux des indépendantistes kabyles. Quand on lit le raccourci «islamo-bâthisme» dans ce journal, on est frappé de stupeur. El Watan a raclé dans le fond du tiroir pour trouver un argument présentable.

La farouche offensive contre les défenseurs de la langue de Khawarsmi et la noria d’artifices de margoulin pour justifier «l’importance» de l’argot dans l’enseignement de cette langue, s’explique en grande partie par cette évolution regrettable. Si au moins ils montrent l’exemple. Qu’ils troquent leur français pour l’argot franco-algérien… Il y a peu de doute, le sage dosage qui faisait le label d’El Watan appartient à l’histoire.

http://www.elwatan.com/actualite/c-est-une-decision-courageuse-31-07-2015-300729_109.php

http://www.elwatan.com/actualite/toucher-a-l-arabe-classique-ne-veut-pas-dire-toucher-a-la-religion-31-07-2015-300728_109.php

http://www.elwatan.com/actualite/nouria-benghebrit-fait-face-31-07-2015-300727_109.php

http://www.elwatan.com/contributions/le-rapport-de-l-unesco-insiste-sur-la-necessite-de-l-enseignement-en-langue-maternelle-31-07-2015-300726_120.php

http://www.elwatan.com/actualite/l-arabe-classique-n-a-jamais-ete-la-langue-maternelle-31-07-2015-300730_109.php

http://www.elwatan.com/actualite/indigne-charge-contre-benghebrit-30-07-2015-300692_109.php

http://www.elwatan.com/actualite/enseignement-en-darija-les-partis-islamistes-se-mobilisent-contre-benghebrit-29-07-2015-300616_109.php

http://www.elwatan.com/edito/commentaire-l-ecole-de-l-espoir-mais-29-07-2015-300562_171.php

Advertisements

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Presse, Société. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour El Watan intensifie ses attaques contre la langue arabe

  1. nounou dit :

    une fosse sceptique nattire que les mouches, faut pas lire ce torchon cest tout😜😜😜😜😜

  2. djamel dit :

    Je veux juste poser une petite question à l’auteur de cet article. Est-ce qu’il peut me dire où il se soigne quant il tombe malade. S’il a les moyens, j’en suis sûr qu’il partira, sans aucun doute, dans un hôpital parisien. l’exemple est bien donné par tous ces défenseurs de la langue arabe. A leur tête, le roi de l’Arabie Saoudite qui est venu passer ses vacances en France avant de les écourté pour les passer au Maroc, je veux dire au Royaume de la prostitution. ya wa fakou

  3. HAMMANA dit :

    Il faut joindre à El Watan le site électronique »Le Quotidien d’Algérie »dont l’administrateur bien qu’il prétend relever de l’opposition,n’a rien à envier à El Watan.

Les commentaires sont fermés.