El Watan bloque les commentaires !

L’extrémisme anti-arabe d’El Watan dans tous ses états

Omar Belhouchet1Du jamais vu. El watan le journal qui se targue de défendre les valeurs démocratiques a fermé le commentaires dans les articles traitant de la langue arabe. Le journal de Belhouchet ne tolère pas le raz-de-marée des commentaires des citoyens ébranlés par le projet destructeur de Remaoun Benghebrit. Niet pas de droit aux «islamo-baathistes». Il les admettrait seulement quand ils seront minoritaires… Seuls bénéficient de ce droit les fiers berbéristes…

http://www.elhayat.net/article30690.html

 

T’a pas le droit de défendre bec et ongle ta langue. Sinon El Watan est là pour te rappeler quelques vérités de son cru…

http://www.elwatan.com/actualite/nul-ne-peut-s-eriger-en-gardien-du-patriotisme-03-08-2015-300901_109.php

Hallucinant. El Watan joue sur la victimisation. Après avoir fait de Malik Aït Aoudia, le «Michael Moore» de l’Algérie, El Watan fait le parallèle entre benghebrit et Dreyfus, le juif français… injustement condamné. Les références des journalistes d’El Watan, un secret de Polichinelle, appartiennent à la culture et à la civilisation qu’ils défendent. Ils ont le droit. Mais pourquoi, travaillent-ils en Algérie? Pour imposer leur culture?

Aucune culture, aucun peuple fier et souverain ne permettra d’enseigner le patois à ses enfants. Surtout pas la France, la référence par excellence des journalistes d’El Watan.

 

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Berérisme, Presse, Société. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour El Watan bloque les commentaires !

  1. HAMMANA dit :

    Lorsque j’ai voulu répondre à l’article de Abdou SEMMAR sur le meme sujet relayé par les médias français en disant à une internaute qui se veut française(bien je suis convaincu qu’il s’agit d’une algérienne plus royaliste que le roi )en lui demandant de persuader le parlement français de donner son aval sur l’enseignement du breton ou du marseillais dans les écoles françaises et nous donner ainsi l’exemple du moment qu’on tient tellement à soutenir l’introduction des langues maternelles dans le système éducatif,cette dernière a rétorqué tout simplement: »la comparaison n’a pas lieu »!!
    je pense que le message est assez clair pour tout le monde.

Les commentaires sont fermés.