Ennahar vous attend au tournant

A ceux qui roupillent

Élection Ennahar Benflis«Rappelle, le rappel profite aux croyants», dit le verset 55 de la Sourate 51. A ceux qui se sont déjà abandonnés à Orphée, voici une image qui en dit long sur l’instrumentalisation des médias en période des élections et sur la torpeur de l’opposition.

L’image rappelle la razzia des baltaguia lors des élections présidentielles de 2014. Ennahar et le pouvoir ont conjuré pour détruire l’image d’un concurrent en fomentant divers scandales. A grand tapage médiatique, Ennahar avait présentait à l’opinion un Benflis coupable de corruption, coupable d’intelligence avec l’étranger et coupable de fomenter de troubles en vue de créer le chaos en Algérie. Des chefs d’accusation aussi graves que gratuites. Ni la personne visée ni l’opposition entière n’ont pas jugé important de lui donner une suite judiciaire. Le silence et la léthargie font les affaires des baltaguia et renforcent leurs rangs. Les traînes-savates, des gamelles violents et corvéables à l’envi, se feront le même plaisir de récidiver que celui des clébards au moment où un os leur est jeté – C’est leur «sans état d’âme», sentiment cher aux généraux. Leur boustifaille est liée à celle de leurs maîtres bienfaiteurs ou pas, il vont frapper le jour J.

L’avenir se prépare, aujourd’hui. Benflis et toute la compagnie des politiciens qui se sont alignés sous la bannière de l’opposition, qui comptent participer aux prochaines élections, n’ont rien fait pour tenir en respect Ennahar et son directeur dont l’obédience n’est secret pour personne. Le temps est précieux et il file à toutes jambes. Rahmani et sa chaîne, un vrai fouet au main du pouvoir, ont sévi en 2014 contre la démocratie, sans état d’âme. Ne pas porter plainte contre lui, ne pas le prendre en chasse aujourd’hui, c’est comme lui tendre l’autre joue en 2019…

Advertisements

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Politique algérien, Presse. Ajoutez ce permalien à vos favoris.