Article de Algérie1 sur l’arrestation du général Hassan

armée dz 10Le général Hassan (DRS) arrêté et transféré à la prison militaire de Blida
Info Algérie1 : Le général-major Abdelkader Aït Ouarabi, dit Hassan, ex-chef de la direction de la lutte contre le terrorisme, au sein du Département du renseignement et de la sécurité (DRS), a été arrêté, hier soir, en son domicile à Chevalley (Alger), a appris Algérie1 de bonnes sources.

Le tribunal militaire de Blida avait déjà le 8 février 2014, placé sous contrôle judiciaire le général Hassan avant de poursuivre l’enquête d’usage qui a abouti hier à son arrestation suite à un mandat d’arrêt délivré par le même tribunal.

Le général Hassan est poursuivi pour constitution de bande armée, fausses déclarations concernant le stock d’armes en sa possession, détention et rétention d’armes de guerre, rétention d’informations et mensonge, à la suite d’interrogatoires de trois terroristes capturés à Tiguentourine, selon les mêmes sources.

De graves accusations qui peuvent lui valoir la peine de mort, s’il est reconnu coupable par les juges du tribunal militaire en vertu de l’article 86 du code pénal algérien, précisent nos sources

Advertisements

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans armée, DRS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Article de Algérie1 sur l’arrestation du général Hassan

  1. Mohand Oukaci dit :

    Mon suivi permanent et régulier des média algériens me permet de faire cette constatation suivante aujourd’hui:Le journal électronique Algérie 1 est très proche des services de sécurité de la police, de la gendarmerie et du DRS.Il a toujours la primauté de l’information concernant les changements qui interviennent au sein de ces services.Par contre son concurrent direct à savoir TSA est lui proche du clan de la présidence de la République.La ligne éditoriale d’Algérie1 est proche du régime dont il défend ses intérêts d’une façon régulière et permanente et principalement l’institution militaire et ses services secrets .Il traite à chaque occasion les résistants arabes contre les dictatures en général et les syriens en particulier de terroristes alors que TSA use de professionnalisme et de neutralité quand il traite ses informations.

  2. Belahreche dit :

    @Mohand Oukaci: dans la pléthore des médias algériens il n y a point d’indépendance ou même d’autonomie. Vous utilisez le vocable proche ce qui sous entend que ces médias disposent d’une marge de Manœuvre. Or, se sont des valet, et il y a pire qu’un bourreau; son valet. Le site TSA est un site hébergé en France et exploité certes par Said himself et non pas la ,présidence qui est une institution.d’Etat. Demain Boutef peurt, Said deviendra un SDF mais l’institution demeurera à leurs manigances.

Les commentaires sont fermés.