En Syrie, la légende des Services secrets rivalise avec celle du DRS

Fayçal al Kacim« Un jour, les services secrets syriens ont arrêté une gazelle sous l’inculpation d’appartenir à la famille des ânes. Et en effet, après tortures, la gazelle a reconnu en son âme et conscience qu’elle est un âne. Ne soyez jamais étonnés si demain, le mulet, lui aussi, reconnaît dans les sous-sols des renseignements syriens, qu’il est responsable du trou d’ozone. »     

Fayçal El Kacim

ذات يوم ألقت المخابرات السورية القبض على غزال بتهمة أنه حمار. وفعلاً بعد التعذيب اعترف الغزال بكامل إرادته أنه حمار ابن حمار. لا تتفاجؤوا أبداً أن يعترف البغل أيضاً في أقبية المخابرات السورية أنه المسؤول عن ثقب الأوزون٠

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Arabe, Terrorisme d'Etat. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour En Syrie, la légende des Services secrets rivalise avec celle du DRS

  1. Mohand Oukaci dit :

     » Le mal le plus difficile à détruire est celui qui prend l’apparence du bien » disait Pierre-Claude-Victor Boiste.C’est le cas aujourd’hui du sanguinaire Bachar El Assad qui massacre son peuple depuis 4 ans sous prétexte qu ‘ il lutte contre le terrorisme.
    François Cheng de l’académie française,français d’origine chinoise, évoque dans son livre « Quand reviennent les âmes errantes » paru aux éditions Albin Michel en 2012,les péripéties qui amènent l’être humain à se transformer en monstre vis-à-vis de ses semblables en disant  » orgueil , ambition , ivresse du pouvoir absolu , tout cela habite l’homme , le pousse à la folie. L’humain devient inhumain , et l’inhumain monstrueux « .Les régimes syrien et algérien ont beaucoup de points communs : L’illégitimité du pouvoir, la concentration de tous les pouvoirs entre les mains du despote , usage généralisé de la persuasion militaire par le biais des moukhabarats pour assurer la soumission politique définitive de la population, le mépris pour la vie humaine , un développement inégal des secteurs de l’économie et de la société, une concentration criante de revenu, un retard scientifique et technologique, une absence quasi générale des libertés politiques et civiles, une détérioration continue des conditions de vie économiques et sociales, le chômage, la paupérisation, la stagnation économique, la corruption et la dégradation morale.

  2. ait ouamar dit :

    Les Pouvoir arabes ne sont que des clones de satan

Les commentaires sont fermés.