Danger en perspective et retour à la case départ : les fondamentalistes parasitent l’école algérienne

 

Islamisme école

Instituteur impose la prière aux élèves

Classe élèves prières

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Image | Cet article a été publié dans Islamisme. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Danger en perspective et retour à la case départ : les fondamentalistes parasitent l’école algérienne

  1. benbel dit :

    Don quichotte et les moulins à vent

  2. HAOUDJI ANA dit :

    No comment!

  3. Amar Bouzwar dit :

    La photo 1 vient du Maroc (Lycée almassira alkhadra azilal)
    voir le lien: https://www.facebook.com/LyceeAlmassiraAlkhadraAzilal?fref=photo

    Dans les photos c’est des musulmans qui font ce que font les musulmans dans cette terre d’islam
    qu’est le Maghreb. Ils ont fait ça avant la colonisation française et après le départ de cette colonisation. Ils ont fait ça avant l’arrivé d’«El haj» Toufik et après son départ!

    La photo 2, C’est le directeur d’une école à Ain El Beida en Algérie qui rassemble les élèves pour la prière d’adohr (dans cette photo en bas, il semble ne pas avoir de barbe, donc pas de danger🙂

    ——————————————————
    EEE : Une terre d’islam ne veut pas dire fait ce que tu veux. On ne transforme pas une école en mosquée. Désolé, mais on manipule les élèves qu’on le veuille ou non. Les filles qui ne portent pas le voile sont soumises à une grande pression. L’État ne les protège pas contre la dérve intégriste. C’est du harcèlement psychologique0. Ils n’ont pas le droit. Si chacun commence à faire ce qu’il veut, ce n’est plus une école, mais un souk et une chasse gardée pour les partis islamistes. Il vaut mieux s’en tenir à la mission exclusivement pédagogique de l’école.

    • Amar Bouzwar dit :

      Il faut sortir de ce paternalisme et de ce jacobinisme à la française. Si dans une école, des parents trouvent que ce n’est pas correcte que leurs enfants fassent la prière dans une école c’est à eux de bouger pour changer les choses et dans la localité elle-même.

      Aussi tu dis: «Les filles qui ne portent pas le voile sont soumises à une grande pression.»
      tu te bases sur un sondage ou une étude sur le sujet pour dire ça? Moi on me dit le contraire.

      Tu dis «L’État ne les protège pas contre la dérive intégriste»
      En premier lieu, en Algérie on a pas encore un État dans le sens moderne du terme.
      Et je ne vois aucune «dérive intégriste». Faire la prière dans une école n’est pas une «dérive intégriste». Dans toute les université nord-americaine, il y a un lieu de prière et personne ne parle de «dérive intégriste» et là on parle de pays musulmans.

      Tu dis «C’est du harcèlement psychologique»
      Faire la prière dans une école ?!

      Tu dis «Ils n’ont pas le droit.»
      Merci de nous donner la loi qui interdit la prière dans les écoles.

      Tu dis «Il vaut mieux s’en tenir à la mission exclusivement pédagogique de l’école»

      Et si le directeur de l’école trouves que faire la prier à l’école à l’occasion rentre dans
      la mission pédagogique de l’école!

      C’est juste un point de vue.

      Amar Bouzwar
      ——————————————————————-
      EEE : C’est aux parents des élèves de l’école concernée seuls de protester ? Le reste de la société n’es ni concernée ni a le droit de parler? Mais d’où vous vient cette idée étrange. Parti politique, parlement, associations, journaux, c’est pourquoi faire? Pour regarder les infos et fermer la gueule.
      Inutile même de répondre à votre question sur l’influence bonne ou mauvaise sur les enfants tellement plus étrange que la première. Oui faire la prière à l’école, c’est du harcèlement psychologique. C’est l’imposer à des enfant qui n’ont ni encore l’âge d’être cotable ni leur parent ne veulent les voir vivre dans un environnement exclusivement intégriste. Il faut Laisser l’école tranquille, un espace ouvert à la science et au savoir seulement. Ce n’est pas un lieu de culte.
      La loi qui interdit la prière à l’école est la même que celle qui interdit la minijuppe, le flirt , le manger pendant le ramadhan à l’école et d’autres manifestations que les intégristes ne veulent pas voir dans l’école de leurs enfants.
      On est en train de tourner en rond. Les excès de zèle de tout poils doivent être bannis pour un minimum de savoir vivre en communauté. Merci

      • Amar Bouzwar dit :

        On ne tourne pas en rond, on discute. Tu as un point de vue et les autres aussi. Et il n’y a aucun problème à ça.
        Je persiste à dire que faire la prière dans une école ne constitue en rien «une dérive intégriste». Et je ne veux plus argumenter la déçu pour la simple raison que je trouve que parler de cette question maintenant en Algérie c’est un luxe et ce n’est vraiment pas une priorité. Il y a des milliers d’enfants qui ne vont même pas à l’école, d’autres qui doivent traverser des kilomètres à pied pour se rendre à l’école. Il y a des classe ou il y a même pas le chauffage durant l’hiver. Il y aussi des enfants qui vont à l’école le ventre vide. Dans certaines régions, il y a des jeunes filles qu’on empêche d’aller à l’école et dont personne ne parle.

        Ne basant pas nos analyse juste sur des faits divers et soyons un peu pragmatique et réaliste en n’inventant pas des problèmes qui divisent la société et diabolisent l’autre qui veux vivre pacifiquement selon sa conception de la religion, que nous partageons pas peut-être, et qui en fin de compte ne nous empêche pas de vivre à notre façons.

        Sortons une autre fois de ce paternalisme et de ce jacobinisme à la française qui veux imposer son mode de vie aux autres en invoquant «L’intégrisme» et le «radicalisme» qui n’existent souvent que dans la fiction des fantasmes de certains.

        Oui Il y a un intégrisme (minoritaire et souvent pacifiques) dans nos sociétés mais il est le produit en premier lieu de l’ignorance, non pas juste des textes de la religion musulmane mais aussi des savoirs modernes et de la culture scientifique contemporaine.

        En deuxième lieu il est le produit de l’autoritarisme politique et la trahison des élites qui se mettent au service de cet autoritarisme qui est le premier responsable de la décadence que nous vivons.

        Enfin cet intégrisme est aussi le produit de ce discours diabolisant qui transforme de simples pratiques spirituels en «dérive radicale» et politise ainsi des pratiques religieuses non-politique pour défendre des positions idéologiques.e

        Encore une fois, c’est juste un point de vue
        Amar Bouzwar
        ——————————————————
        EEE :
        On ne tourne pas en rond? Peut-être pas pour vous, mais pour moi, et ce n’ai pas contre vous que e dis cela, j’en ai jusque-là. Ça fait des années que j’en discute. J’aurais aimé que d’autres visiteurs qui partagent mon point de vue vous répondent, mais pas de chance, il ne font que passer…. D’ailleurs c’est à cause de mes positions sur les islamistes que j’ai dû créé mon propre blogue. Ailleurs, je n’étais le bienvenu que dans la mesure ou je devais encaisser les insultes des visiteurs de marque… Les débats sur la religion sont souvent enflammés. A un moment ou un autre, il y aura dérapage et ça tourne au vinaigre. Je prend note de votre point de vue, je le respecte, mais je garde le mien. L’avenir dira qui a tort et qui a raison. Très amicalement.

  4. Poutine dit :

    Qu’est ce qui nous dit que c’est pas les (SMA ) Scouts musulmans algériens qu’on voit ou tout simplement un cours d’education islamique qui fait partie du programme de l’education depuis toujours.

Les commentaires sont fermés.