L’apothéose ! Le général Mediène et Amar Saâdani s’envolent vers les lieux saints à bord du même avion !

La tyrannie et la corruption, main dans la main chez Allah…

Le criminel et le voleur dans un même avion vers la MecqueTout est bien qui finit bien… Le fracas de la chute du dieu qui a tenu en haleine l’Algérie pendant plusieurs jours vient de connaître une apothéose mémorable. Le démantèlement du DRS et le déboulonnement du dieu de l’Algérie a fini dans la joie générale. Les toutes dernières infos sur le général Mediène font état de son départ vers les lieux saints avec l’intention d’accomplir le pèlerinage de cette année. Oui vous avez bien entendu, rab Dzayer est croyant et même pratiquant. Il est reparti — il est déjà parti avec l’exorciseur de Boudjerra — à la Mecque avec une compagnie qu’on ne devinera jamais : Amar Saâdani lui-même. L’information a été balancée à l’opinion par le directeur du journal El Hiwar Mohamed Yagoubi sur sa page Facebook.

Ainsi, à peine quelques jours de sa destitution humiliante et au lendemain de sa passation de consigne à son successeur Ghoul Ben Aknoun, le général Mediène part pour la Mecque se dépouiller avec humilité de son titre de Rab et se rapprocher du vrai Dieu. On se demande pourquoi cette quête du spirituel chez l’ex-homme fort de l’Algérie. Lui qui dirigea d’une main de fer des hordes d’officiers fous et sanguinaires. Est-ce pour se repentir de ses crimes avant de mourir ? Ou pour porter devant la Kaba des imprécations violentes contre ses ennemis qui l’ont réduit en miettes ?

Quoi qu’il en soit le voyage d’un grand criminel vers les lieux saint en compagnie d’un grand corrompu de l’Algérie, ne manquera pas de susciter commentaires caustiques et dérisions. Allah n’accepte pas n’importe qui dans son sanctuaire. Le pèlerinage ne lave pas le sang des victimes et ne blanchit pas l’argent volé. Il y a des préalables à la contrition. La justice et la vérité sans des condition sine qua non. Le dernier des imams le confirmera. Le pardon, en ce qui concerne le général, il ne faut pas le chercher à la Mecque, mais devant les charniers, chez les mutilés de la torture, chez les victimes de la junte et chez les milliers de pleureuses laissées sur le bas-côté des routes ensanglantées.

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans DRS, Terrorisme d'Etat. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour L’apothéose ! Le général Mediène et Amar Saâdani s’envolent vers les lieux saints à bord du même avion !

  1. Belahreche dit :

    Il est allé laver ses os mais même en les lavant avec de l’acide ses crimes laisseront toujours des traces. C’est une occasion de demander asile à l’Arabie Saoudite, lui le Berbériste. Il sera le voisin de Ben Ali. Après tout, le Tunisien est notre voisin de l’Est.
    Un conseil pour les pèlerins Algériens, au lieu de lapider Chitane, sans jamais l’avoir vu, il en existe un physiquement sur les lieux saints de l’Islam.

  2. Belahreche dit :

    La réaction de l’Etat profonf : une pétition en faveur du Rab Dzairhttps://secure.avaaz.org/ar/petition/Hml_tDmn_m_ljnyrl_twfyq_nqdhw_m_tbq_mn_krmtn_bwTnytkm/?fqiGuib&pv=0

  3. Poutine dit :

    Pourquoi ils iraient en Pelerinage alors que celui de cette année ne se termine que dans quelques jours. En plus de ça c’est pas le genre de personnes a aller en vacances, ces gens ne se serraient meme pas la main lors des enterrements de dignitaires du régime. On a meme une autre source qui nous a rapporté que Tnoufik alias Rab Errih a été placé en résidence surveillé et que sa garde rapprochée a été remplacée. Qui croire?

  4. Mohand Oukaci dit :

    Le dictateur musulman ne craint ni son Dieu ni son prophète . Et c’est pour cela qu ‘il commet tous les crimes possibles et imaginables durant son règne . Une fois qu ‘ il a vieilli , perdu sa santé, son pouvoir et qu ‘il commence à avoir des remords il pense alors faire un tour à la mecque avec l’argent soit qu’ il a volé ou émanant de la corruption, soit au frais du contribuable dans l’espoir que Dieu lui pardonne tous ses crimes.

Les commentaires sont fermés.