Célébrité conditionnelle

« Lorsque la presse occidentale, notamment française, me tisse des lauriers. C’est que j’ai vendu le pays »

Ahmed Ben BellaAu gré de mes lectures, je tombe parfois sur, ce qui me parait, un trésor enfoui, qu’il faut déterrer. La citation en titre est attribuée à l’ancien président Ahmed Ben Bella. Elle lui fut inspirée par une jalousie dévorante. Il enrageait pendant sa présidence contre les éloges que rencontrait en France son adversaire irréductible Krim Belkacem, traité de Lion de Djebel et l’un des plus grands révolutionnaires de son temps. La citation pourtant tient du proverbial et de l’actualité. Elle porte un sens lourd eu égard aux défections, aux soumissions et aux subjugations envers tout ce qui est français d’un grand nombre de personnalités nationales tombées dans le panneau de la célébrité conditionnelle…Presse Kamel Daoud 1

Bouallem-Sansal-à-Jérusalem

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Citation. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour Célébrité conditionnelle

  1. Fulcrum dit :

    Sur la photo de droite, c’est le renegat Boualem Sansal au dit  » murs des lamentations « . Mais est ce qu’on peut nous donner plus de details sur la photo de gauche? N’est ce pas Kamel Daoud? Mais en compagnie de qui ? Et Où?
    ————————————————
    EEE :
    Sur la photo de droite, on voit un Kamel Daoud aux anges. L’harmonie avec le groupe de Français (identité inconnue) traduit des liens intellectuels et culturels solides et étroits. Elle contraste radicalement avec la teneur de ses écrits au quotidien d’Oran, du vrai napalm, souvent adressés contre les arabophones, les conservateurs et en particulier aux islamistes.

  2. Hacéne dit :

    Mr EEE :

    Et c’est quoi le problème que Kamel Daoud entretient des relations amicales solides avec des Français, des Allemands ou des Belges..etc…? Serait-il moins Algérien car il a des amitiés d’ailleurs ? Ce complexe vous suit encore et encore. Un esprit de la tribu et de l’ignorance. A ce que je sache, cet écrivain tire a boulets rouges surtout sur l’arabo islamisme, sur la misérable interprétation que font beaucoup d’algériens de l’islam, sur les conservateurs et ceux qui veulent revenir au moyen age. Tes 4 lignes traduisent exactement le complexe d’infériorité dont les Algériens n’arrivent plus a se délivrer. La terre est vaste, on peut tisser des amitiés partout dans ce bas monde sans s’aliéner. Tu me fais rappeler les raisons qui m’ont fait quitter l’Algérie, mes amis ma famille…
    ———————————————————-
    EEE : Qu’il lutte contre le fondamentalisme et le salafisme, il en a parfaitement le droit. On le soutenait naguère, on applaudissait même. Notre islam doit rester modéré et notre société doit se diriger vers l’avant pas retourner 14s en arrière. Je lui reprochais seulement son silence lâche sur la décennie noire, un silence qu’il partage avec l’immense frange intellectuelle. Maintenant, KD a changé, il s’est radicalisé. Il s’attaque frontalement à la langue et à culture arabe. Il veut que l’islam soit réduit au niveau du folklore. «Il faut plusieurs livres pour vaincre un Livre», répète-t-il en faisant allusion au Coran apportant ainsi de l’eau au moulin aux islamophobes. Vous pouvez comparer ses positions avec celles de ces derniers : convergence totale sur les principes. Pour la langue, il combat l’arabe et veut instaurer le sabir sans queue ni tête. Il est allé trop loin. Il jette le bébé avec l’eau du bain. Je n’aime pas ces intellectuels qui s’attaquent seulement à l’islamisme ( dont il ne faut pas sous estimer le danger) alors que le pays est soumis depuis l’indépendance aux militaires.

    • Hacéne dit :

      Il s’est jamais attaqué a la langue arabe tel que tu essaie de nous le faire croire, il s’attaque a l’arabisme, ya bo rab, ouvre tes yeux, il est encore vivant c’est déjà pas mal n’est ce pas !! Le DRS a tué les fleurons de ce pays et tu es entrain de finir le travail. KD prône la reforme du coran et dans le coran il ya des passages barbares et nous devons regarder ça avec le blanc des yeux. et avec courage. Ce n’est pas KD et Sansal nos ennemis, c’est Saidani, Bouteflika, le SG de l’UGTA , haddad etc…des qu’on voit un Algérien parler avec une personne a la kippa, on tremble, on pisse dans nos pantalons, des réactions moyenâgeuses inutiles. l’Algérie ne se remettra jamais si on n’a pas le courage de se regarder en face et remettre en cause les choses que nous considérions sacrés et mettre a la poubelle toutes les conneries intouchables tel que le fait d’obliger tout le peuple a lire l’arabe et croire en dieux, l’Algérie est devenu une prison a fainéants ou les bras cassés s’érigent en maître avec la complicité de 80% du peuple devenu en majorité corrompu a cause la misère. Les gens devront être libres, totalement libres de se faire un jugement, ils devront se détacher des chaines arabo islamique, mais respectueux les uns envers les autres, ce qui devra nous unir c’est la lutte contre l’ignorance, la pauvreté et l’injustice, permettre aux algériens de regarder plus large, comparer et cesser de se courber.

      respectueusement.
      —————————————-
      Vous vous trompez lourdement. Il combat l’arabité de l’Algérie et veut se débarrasser de l’arabe. Ça ce n’est pas une vue de l’esprit ni une interprétation. le colonialisme horisontal et les livres pour combattre le Livre, ce n’est pas moi qui les ai inventés. Ces sentences font le chou gras en France. Pas en Algérie. Revoyez votre copie. Si, KD et Sansal déstabilisent le pays et écorchent tous le monde en prétendant combattre l’islamisme avec leurs revendications laïques extrémistes. Les immigrés sont les premiers à faire les frais de la peur qu’ils propagent. Que voulez-vous que je vous dise ? Je n’ai malheureusement pas le temps ni le goût de rechercher ses articles pour vous le prouver. Et d’ailleurs, lorsqu’on est embrigadé, même les preuves sont inutiles. Pour mes opinions sur lui, vous pouvez consulter le blogue. Il suffit de taper Kamed Daoud dans le champ de recherche.

      • Fulcrum dit :

        Kamel Daoud s’est bel et bien attaqué a la langue arabe, du moins a sa presence en Algerie, sur un plateau de télé français, en la traitant de langue issu du colon, tout ça pour voler au secours de la langue française pour le francisant qu’il est, histoire de finir ce que la france coloniale n’a pas mu mener a bout. Pourquoi la langue arabe serait moins coloniale que la la langue française alors qu’elle a précédé l’invasion française de 12 siecles? L’idéologie de Kamel Daoud c’est celle du harkisme identitaire qui consiste a faire des algériens ce que la france n’a pu mener a bout pendant 132 ans de colonisation, et naturellement c’est l’islam et la langue arabe qui seront les premieres cibles. Moi je verrai jamais un laicard français dénigrer la langue française ou un laicard allemand dénigrer la langue allemande. Pourquoi un laicard algérien doit il forcément dénigrer la langue arabe surtout quand il est issu d’une région historiquement arabophone comme Oran? Je suis pas d’accord avec EEE sur certains points, mais de quel complexe d’inferiorité devant l’occidental parle t-on? Pourquoi ce serait pas le colonisé de l’esprit qui dénigre sa propre identité pour esperer ressembler a l’homme blanc qui souffre de complexe d’inferiorité mais plutot celui qui trouve cela anormal? On peut tres bien etre ami avec des juifs en kippa sans lecher les bottes des sionistes, on peut tres bien etre ami avec des français qui respectent notre identité, sans aller lecher les bottes d’ethnocentriste qui ont une revanche a prendre contre l’algerie indépendante. De toute façon les Kamel Daoud peuvent chialer autant qu’ils veulent, la langue arabe ne fait que progresser en Algerie, et la langue anglaise est bien partie pour devenir la premiere langue etrangere en Algerie vu le succes naturel qu’elle remporte aupres des jeunes générations, tandis que la langue française retrouver peu a peu la place qui est la sienne et personne ne pourra arreter le processus, ni Hollande, ni Benghebrit, ni les leches *** comme Daoud, Sansal ( qui d’ailleurs vient se faire evincer du prix Goncourt dont les academiciens ont reproché le coté islamophobie de son dernier torchon, cheh!!!). Je n’ai rien contre la langue française, bien au contraire, je suis moi aussi francophile, comme je peux etre russophile, italophile, etc… mais jamais francisant et traitre envers ma langue maternelle pas plus qu’un français de souche ne le sera envers la sienne et il a bien raison.

      • Fulcrum dit :

        Hacene, dans tous les pays du monde, on oblige tous les ecoliers a apprendre la langue officielle du pays, je sais pas dans quel monde vous vivez. Pourquoi ce qui serait valable partout dans le monde, ne serait pas valable en Algerie? C’est quoi cette logique? En France, on t’interdit de t’exprimer dans une autre langue que le français meme dans la cour de recreation et tout le monde trouve ça normal. SI c’etait la langue français qu’on obligerait a apprendre a tous les algériens, vous ne diriez pas une chose pareille. Mais patience, le français ne serait bientot plus que la 2 eme voire 3 eme langue etrangere enseignée en Algerie. Il va falloir s’y faire. Les jeunes générations n’ont pas ce complexe vis a vis de la langue du colon.

        Vous dites que vos ennemis c’est Saidani, Bouteflika, le SG de l’UGTA , haddad, les miens sont avant tout Nezzar, Toufik, Rebrab, Hassan Terro, Ouyahia, Benhadid et la clique. Je vous concede que Bouteflika, Saidani sont des ennemis, dont l’Algerie devra se debarasser mais ils arrivent bien apres sur la liste car voleurs et escrocs qu’ils ont, ils n’ont pas une goutte de sang sur les mains contrairement aux premiers qui sont aussi des escrocs et des voleurs pire que les second, de sucroit.

      • Fulcrum dit :

        Hacene, desolé d’intervenir encore une fois, mais vous dites que KD prône la reforme du coran et que dans le coran il ya des passages barbares et nous devons regarder ça avec le blanc des yeux. et avec courage.

        Citez moi un seul passage barbare dans le coran ( et tout d’abord barbare par rapport a quoi? ) qu’on en debatte sans aucun tabou, qu’il soit religieux mais aussi idéologique?
        Et pour votre gouverne, le coran est un livre qui ne contient que des paroles exclusivement divines,. Et donc apporter une quelconque modification a ce livre revient a falsifier une revelation divine, car a ma connaissance, aucun etre humain ne peut s’attribuer une légitimité supra-divine a moins de finir interné a l’hopital psychiatrique du coin.

        • Hacene dit :

          Je vois que vous avez une haine contre la langue de Molière mais ce genre de discussion mène nul part car il ya des préjuges. Ce que j’essaie de dire : Ce n’est pas en s’enfermant dans la langue arabe que nous allons construire l’Algérie dont nous rêvons tous, vous savez au fond de vous que la langue arabe a ses limites (pour l’instant), tenez-vous bien : 90 % de ce qui s’écrie dans les livres en langue arabe est consacré à la religion !! Et ce qui est paradoxal, vous associez l’islam a la langue arabe alors que 80% des musulmans dans le monde ne le sont pas !! L’Algérie est aujourd’hui totalement arabisée et la nouvelle génération ne maîtrise ni l’arabe, ni le français ni l’anglas. L’incompétence est devenu aigu, tout est bâclé, fait a peu près et tout le monde ou presque est corrompu. Ça c’est le résultat des années d’arabisation et du tout religieux. Ce qui est boiteux dans ce vous dite c’est que l’Algérie est aujourd’hui l’un des pays les plus pauvres de la planète, le plus corrompu avec un troupeau de mouton de plus de 40 millions de fainéants qui font la sieste et votre seul problème est qu’un écrivain puisse s’acoquiner avec ses amis français ou scandinaves et qui dénigre l’arabe et qu’un autre ai mis la kippa. ya rabkoum réveillez-vous, tout le monde a le droit de critiquer AL AARBIYA parce que cette langue appartient a toute l’humanité et pas juste aux…arabes ! Vous parlez de l’arabisme, du Coran, lisez Ibn khaldoun, Ibn warraq…
          ——————————————————-
          Mais alors, mon ami, vous êtes complètement à côté de la plaque. Si j’avais une haine contre la langue de Molière, je ne passerai pas mon temps à l’employer dans mon blogue où, si vous l’avez remarqué, elle domine largement l’arabe. Vous ne trouverez pas une seule phrase où j’ai dénigré la langue de Molière qui enrichit cahin-caha notre environnement culturel. Je l’aime et je la respecte mais l’Algérie est arabophone et notre langue maternelle est la langue du Coran. Soyons fiers de notre langue comme les Français sont fiers de leur langue.
          Je suis d’accord quand vous faîtes allusion que l’arabe est gorgée de religion. Le problème se réglera avec le temps et la bonne volonté. C’est un sujet à débat pour une société en pleine mutation.

        • Fulcrum dit :

          Hacene, tous les pays du monde enseignent leur propre langue héritée comme langue d’enseignement, et apprennent des langues etrangeres vu leur utilité et sont parfaitement a l’aise avec ça, mais a vous suivre on aura meme pas droit au contraire en Algérie. L’Algerie utilise l’arabe comme langue d’enseignement parce que c’est sa langue et enseignent le français, l’anglais etc… comme langues etrangeres mais souffre d’un retard en anglais en se privant de cette langue du savoir et c’est plus a cause des francisants que des arabisants, car les francisants sont les premiers a voir l’essor de la langue anglaise en algerie comme une menace pour eux, quitte a accuser les islamistes d’etre derriere l’essor de la langue anglaise en Algerie et accuser la langue arabe de tous les paysn tout ça pour masquer leur echec qui est celui de toute la zone francophone. Il suffit de comparer les pays colonisés par les anglais et les français, en matiere de corruption et de mediocrité pour voir si c’est bien la langue arabe qui expliquerait cela. Comme les israeliens utilisent l’hebreux comme langue d’enseignement, comme les coréens avec le coreens de la meme façon, ainsi que les indiens avec l’hindoux, les russes avec le russe, les turques avec le turque etc….mais les systemes scolaires de tous ces pays enseignent aussi les langues etrangeres et l’anglais en premier lieu, et pourtant tous ces pays s’en sortent mieux que nous. Cherchez l’erreur. De quel enfermement parlez vous? C’est pas vous qui voulez enfermer de nouveau l’algerie dans la francophonie après qu’elle essaye tant bien que mal de s’en libérer.

          Hacene vous affirmez que sous pretexte qu’on defend notre langue contre les assauts de la francophonie et qu’on refuse la francisation que le colon a échoué a nous imposer, sa fait de nous des anti langue française? Donc si les français refusent d’abandonner la langue française en donnant sa place a l’anglais, sa ferait des gens qui ont la haine contre la langue anglaise et qui ont des préjugés contre celle ci? Si les chinois, japonais, israeliens, portugais, indiens, malaysiens enseignent dans une autre langue que le français, fait d’eux des haineux de la langue française? C’est quoi cette logique, mais vous etes serieux? C’est quoi de cette pleurnicherie intellectuelle malhonette? Je suis haineux si tu veux, sa m’empechera pas de dormir. On peut aimer la langue française sans etre francisant, c’est ça que t’as du mal a comprendre apparemment. Les langues arabes et berberes sont les langues du peuple algerien, les autres langues sont des langues etrangeres. La langue arabe est la depuis 14 siecles, et elle sera encore dans 14 siecles et encore 14 siecles. Et la langue française sera bientot la seconde langue etrangere et ensuite la troisieme, et ensuite elle poursuivra son déclin comme dans le reste du monde. Même en afrique noire, elle connait du recul et nous on devrait abandonner notre langue ancestrale, notre langue maternelle, pour cette chimere qui ne profite toujours qu’aux même.

          Hacene, les anti langue arabe l’ont toujours été par idéologie laico-assimilationnistes, c’est cette idéologie qui fait attaquer la langue arabe de façon aussi irrationnelle et malhonette, rien d’autre. Biensûr que l’islam n’appartient pas qu’aux arabes de meme que la langue arabe n’appartient pas qu’aux arabes, qui a dit le contraire? La langue française n’appartient pas qu’aux français, est ce que sa le donne le droit a un français de vouloir supprimer la langue française dans son pays et la remplacer par l’anglais?

          Hacene, d’ou tenez vous que 90 % des ouvrages en langue arabe sont des ouvrages religieux? La langue arabe etait la langue du savoir, a la poesie, de la philosophie, au moyen âge, aujourd’hui dans les pays du maghreb ou les leviers de l’etat sont squattés par une caste de deracinés sans foi ni loi qui ont pour vocation de de marginaliser la langue arabe et les arabophones, il faut pas s’ettonner que cette langue se soit refugié dans l’expression religieuse ou dans l’audiovisuel car c’est le seul espace ou notre indue élite completement dephasée ne pourra pas venir la marginaliser pour des raisons diverses. Voila le pourquoi du comment. Vous utilisez la ficelle de l’argument de l’acces au savoir et a la technologie. Cependant aujourd’hui c’est en anglais que 92 % des publications scientifiques sont publiées, qu’on fait du commerce, qu’on pratique la diplomate, la science et la technologie. La soif de la jeunesse algérienne pour l’anglais est freinée par les mêmes milieux francophiles qui par volonté de protéger la place du français au détriment de la nécéssité exprimée, viennent ensuite accuser la langue arabe de la mediocrité dans laquelle ils nous ont plongé. Alors pourquoi vous allez pas tenter d’imposer l’anglais aux français au lieu de venir imposer le français sous pretexte de ce falalcieux argument de l’acces au savoir? Les memes qui nous sortent cet argument fallacieux de l’acces au savoir pour dénigrer la langue arabe sont les memes qui ont applaudit les tentatives foireuses d’introduire la derja au détriment de la langue arabe,comme si ce langage vernculaire derivé de l’arabe classique et qui n’a aucun ressort académique allait mieux nous arrimer a la science que la langue arabe moderne. Cherchez l’erreur!!!!

          Hacene, pour ce qui est de Ibn khaldoun, Ibn warraq etc… certains ne les citent que quand ses les arrange et vont ridicusez d’autres de leurs conclusions quand elles vont dans le sens de leur idéologie, car ils n’ont jamais appartenu a votre idéologie, et comme vous voyez ils se sont exprimés via la langue arabe et non en français, et pour autre chose qu’une expression religieuse car a cette époque il n’y avait pas de caste francisante illégitime et prebendiere pour confiner la langue arabe uniquement a l’espace religieux car elle était la langue du savoir, de la poesie, de la geographie, de la philosophie et de divers disciplines a cette époque. Aujourd’hui elle est la 6 eme langue la plus parlée dans le monde, tandis que le français recule a la 11 eme place. Le déclin de cette belle langue s’explique par une certaine arrogance qu’a autre chose, car les anglo-saxons ont su faire preuve d’un certain pragmatisme qui traduit meme leur confiance en leurs langues.

          La vraie question qui se pose, ce n’est pas de savoir si la langue arabe restera la langue des algériens, pour ça je m’en fais pas, mais c’est de savoir pendant combien de temps encore la langue française va pouvoir encore resister a l’irreversible déclin annoncé au détriment d’autres langues etrangeres qui vont la détroner d’ici peu.Comme c’est deja fait au niveau economique, et que sa va de pair, sa devrait vraiment pas tarder, il suffit juste de visiter les departements de langues etrangeres de nos universités pour s’en apercevoir.

          Pour ce qui est la supposée non maitrise de l’arabe, du français et de l’anglais, c’est vrai que pour la langue française et faux pour les deux autres langues dont l’essor inexorable doit ses lacunes et ses prises de retard en grande partie la politique nihiliste des milieux francisants qui ont imposé l’enseignement prematuré du français, malgrès les mises en garde des pédagogues.

  3. fulcrum dit :

    Pourquoi parler de retourner 14 siecles en arriere? Sodome et Gomore c’est beaucoup plus ancien que ça. Pourquoi on dit pas que François Hollande veut nous renvoyer 5000 ans en arriere. Tenir de tels propos, c’est presque incriminer la périodedu prophete (sbdl). Sur le point de l’ethique, j’ai rien a reprocher a cetté période, mais du point de vue technologique, t’inquietes pas tu verras jamais un musulman ni un « islamiste » ( je sais pas vraiment ce que c’est ) refuser le progres technique, scientifique, etc… L’islam est une religion progressiste, et elle l’a toujours été. Faire progresser le monde musulman, ne doit pas etre confondu avec son effacement, son remplacement par l’idéologie mortifere du matérialisme sans foi ni loi, ni ethique.
    ——————————————-
    EEE :
    De quel islam, vous parlez? De Malek Bennabi, de Ben Baddis, d’Ali Benhaj ou d’El Baghdadi? Chacun d’eux vous dira que son islam n’est pas contre le progrès technologique. Pourtant, il y loin entre mode de vie et la nature de la société de chacun. Le salafisme et les burka, les barbes, la théocratie qui tue les libertés individuelles et la démocratie, basta. c’est le monde d’il y a 14s. Merci

    • Fulcrum dit :

      L’islam de Bennabi et de Benbadis n’est pas celui de Benhadj qui n’est d’ailleurs pas celui d’el Baghdadi ( dont je sais meme pas s’il existe vraiment celui là ou s’il est celui qu’on nous presente) mais tu verras jamais Bennabi ou Benbadis denigrer l’islam du temps du prophete (sbdl). La burka c’est un vetement traditionnel afghan, chez les régions pachtounes en particulier, sa n’existe nulle part ailleurs, ni chez les salafistes, ni a l’époque du prophete (sbdl), au meme titre que la mlaya ou le haik de nos grands meres. La barbe c’est une sunna du prophete (sbdl), on est libre de la porter ou pas, moi j’en porte pas, mais je respecte ceux qui la porte, c’est leur comportement que je juge. Pour ce qui est des libertés individuelles et la democratie, c’est des concepts philosophiques que n’importe quel personne a le droit d’apprécier a sa propre façon, de defendre ou de remettre en cause s’il a des arguments a apporter.

Les commentaires sont fermés.