Le général Hamel exporte la «réconciliation» à l’algérienne

hamel-DOKNul n’est prophète dans son pays. La lutte des victimes de la décennie noire continue face à la désinformation officielle. Le général Hamel n’est qu’une partie de la chape de plomb. Ni conscience ni humanité.

La réconciliation ne se construit pas en prenant les victimes pour des imbéciles. Ni vérité, ni justice, ni mémoire, ni commémoration, ni compassion, ni procès, ni pardon ni rien du tout. Un black-out total, et vous parlez de réconciliation. C’est d’un cynisme révoltant. Ce genre de réconciliation, monsieur Hamel, toutes les dictatures en raffolent et vous l’envient. En Égypte, la réconciliation de Bouteflika est une référence pour les godillots de Sissi. Vous devriez avoir honte. Les postes et les beaux rôles ne durent pas. Retenez les leçons des ex-puissants généraux.

A propos El Erg Echergui

Il n'est point de bonheur sans liberté, ni de liberté sans courage. Periclès
Cet article a été publié dans Uncategorized. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Le général Hamel exporte la «réconciliation» à l’algérienne

  1. Supplicié dit :

    « Les crimes des peuples ne sont le plus souvent que des erreurs ; les tyrans qui les égarent sont les véritables criminels. »
    Citation de Chauvot de Beauchêne ; Maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

    « Le pouvoir dans les mains du crime se maintient par la tyrannie. »
    Citation de Germaine de Staël ; Réflexions sur la paix intérieure (1795)

Les commentaires sont fermés.