Les généraux Bentalha

Comme première définition, les généraux Bentalha sont ceux qui ont pris la décision de ne pas intervenir pendant les massacres de population civile (Bentalha, Raïs, Beni Messous, etc.) souillant ainsi l’honneur de l’ANP et devenant les indignes héritiers de la glorieuse ALN. Les généraux Bentalha sont aussi ceux qui, dépourvus de conscience, de courage et de patriotisme, n’ont pas dénoncé le manquement grave au devoir de protection de la population, la mission première des forces armées. Tous des gradés pour pas grande chose ; ils se sont soumis à la lâcheté des premiers généraux. Ils en emporteront la malédiction et en partageront le déshonneur.

Le nom des uns et des autres doit être associé aux massacres dont le symbole est Bentalha même si d’autres lieux sont encore plus funestes. Cet anathème les suivra jusqu’à la fin des temps.

Chercher la cause du refus d’assistance aux victimes des génocides qui ont été perpétrés à quelques encablures des garnisons conduit vers le cœur de la crise algérienne et vers le mal qui hante toujours l’Algérie. Le général Nezzar avait donné un prétexte hallucinant à ce sujet (cliquer sur le lien). Un alibi si grotesque qu’il devait conduire tout l’état-major militaire devant un tribunal pénal international pour, au moins, non-assistance à personne en danger. Voyant ces négligences criminelles, l’ancien secrétaire général de l’ONU a tiré les oreilles à l’ex-président Liamine Zeroual en Afrique du Sud: « Attention, vous êtes responsable de la sécurité de votre population. Si ces massacres continuent, l’ONU interviendra…», avait-il averti. Quelle honte!

Le premier cercle de généraux Bentalha est bien sûr constitué par les décideurs de l’époque des massacres dont certains ne figurent pas sur les photos en annexe. À leur tête, il y a les fameux Belkheir, Mediène dit Toufik, Smaïn, Kamel Abderrahmane, Mohamed Lamari, M’Henna Djebbar, Athman Tartag…

Les généraux Bentalha ont une autre tare. Mortelle. Ils sont militairement stériles. Ils ne produisent rien de bien sérieux. Ils vivent dans le confort, mangent bien, mais n’ont aucun génie et aucun mérite. Ils ont une pierre à la place du cerveau autant qu’à la place cœur.  Ils ont de la gueule, ils plastronnent devant leur peuple, mais ne font pas le poids devant l’armée israélienne ou l’armée iranienne, qui, elles, œuvrent pour la souveraineté de leurs pays. L’armement militaire algérien, comme la souveraineté de l’Algérie, reste tributaire du cours de pétrole et du gaz et du bon vouloir des pays fournisseurs… Que fera lorsque tout l’armement acheté au prix fort sera obsolète ou devient un tas de ferraille et que le pétrole tarira, ce qui se produira inévitablement dans deux ou trois décennies. Tout le monde le sait, mais personne n’en est conscient. L’Algérie sera aussi bien armée que l’ont été les janissaires turcs ou l’armée d’Emir Abdelkader devant la France…

À la première invasion de l’Algérie, les généraux les plus gradés, gros et pleins aux as,  prendront leurs jambes à leur cou et s’installent dans les frontières… Ils attendront la libération et les sacrifices du peuple. C’est une politique, au demeurant, payante, le peuple, après avoir payé un lourd tribut, sera acclamé et glorifié de nouveau par les généraux Bentalha, mais il sera remis à sa place, celle de l’éternel dindon de la farce. L’armée se hissera sur le pavois en se débarrassant des vrais héros. Les généraux Bentalha ne se sacrifieront pas pour l’Algérie. Pas plus qu’ils ne se sont sacrifiés pour les habitants de Bentalha et de Raïs. C’est aussi clair que de l’eau de roche.

Armée algérienne 1

Ceci n’est pas un outrage à l’armée, mais une sensibilisation pour les futures promotions militaires, ceux qui ont quelque chose qui vaille dans le ventre. C’est aussi un avertissement de ce que sera le tribunal de l’histoire et de ce que vont dire véritablement les prochaines générations de ce pays. Un général qui se laisse commander par des services de renseignement, de surcroît criminels, restera leur supplétif alors que le bon sens aurait voulu l’inverse. Les généraux qui ont peur de leur «Gestapo» n’accéderont pas aux hommages populaires et à la consécration de l’histoire. Jamais. Les grades des officiers, c’est Toufik qui les octroie proportionnellement à la docilité, au mercantilisme ou à la sauvagerie de chacun. La bravoure, l’intégrité et le patriotisme sont des valeurs accessoires. Qui ose parler de Mohamed Boudiaf, de Merbah, de Saïdi Fodil ou d’Abane Ramdan ? Ce n’est pas un hasard si l’armée algérienne a compté parmi ses rangs des généraux analphabètes et ce n’est pas un hasard si le général Gaïd Salah, le chef de l’état-major de l’ANP, est considéré par les Américains comme l’homme le plus corrompu de l’armée algérienne selon Wikileaks… Quelle honte !

retewrt1

Gaïd Salah un général corps d’armé en corruption et chef de l’état-major de la bande des voleurs militaires :

billet en rapport :  » Voici une autre bonne raison de mettre au rancart l’état-major de l’armée algérienne « 

Publicités

3 commentaires pour Les généraux Bentalha

  1. dekkiche dit :

    voici votre homme mr mustapha bouchaichi cherche un poste comme depute avec son zaim si hocine le grand vendu de la kabylie. wallah ffs est un parti des opportunistes. c est grave vous etes entraine de critiquer des genereaux mais je suis sur si vous etes a leur place vous pourrez faire pire que hitler. ffs aliee du clan oudjda et islmo beathisme.

  2. lamine dit :

    vous avez oublier monsieur que le ff a sa tete HAA sont les premiers qui ont met a nu ces generaux aupret de la communote nationale et international, pandant que certait soitdisant democrates n’ont le courage que de denoncer le GIA qui ,selon eux ,les seuls responsable de cette atteinte a toute l’humaniete .vous pouvez monsieur consulter l’archive cette epoque

  3. wadi meli dit :

    ou va notre algerie

Désolé. L'option commentaire est inactif.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s